Compte-rendu mission du 22 au 29 Octobre 2022 Samedi 22 octobre 2022

Aéroport de Charles de Gaule. Les 40 kilos d’habits et chaussures donnés pour les enfants d’AMA sont prêts à embarquer avec moi pour Ouagadougou.
Cinq heures de vol plus tard l’avion se pose sur le tarmac de la capitale du Burkina Faso.
Il y a quelques semaines le pays a connu un nouveau coup d’état.
Pourtant, la vie continue comme d’habitude, ‘’chacun vaquant à ses occupations’’, comme dit Boniface, le Chef de Mission.
La nuit tombe sur Ouagadougou, il est 18 heures. Le centre AMA ferme ses portes.
Aujourd’hui encore une trentaine d’enfants des rues sont venus chercher un peu de calme, de nourriture, de réconfort, une place pour se laver, comme chaque jour depuis bientôt sept ans. La saison des pluies vient de se terminer et beaucoup de jeunes de la rue partis chercher refuge en dehors de la ville à cette période commencent à revenir au centre.
Le centre accueille désormais 14 ‘’internes’’ entre 10 et 16 ans, pris en charge à 100% par AMA. Ils sont : soit scolarisés à proximité, soit
placés en apprentissage chez des artisans (mécanique, soudeur,
couturier..)

Un nouveau garçon, Pascal, 14 ans, a rejoint les autres internes. Après des débuts timides Pascal vient de commencer un apprentissage soudure. Il doit désormais trouver sa place parmi les internes.
Trois fois par semaine Boniface, donne des cours d’alphabétisation aux internes qui ne parlent pas encore suffisamment bien le français.
Les internes s’épanouissent chaque jour davantage. La joie de vivre est ancrée au centre AMA. Le nouveau babyfoot, est suffisamment robuste pour des parties hautes en couleur !
Afin de vérifier si tout va bien dans le déroulement de l’apprentissage, Boniface et moi allons voir chacun des patrons dans leur lieu de travail. C’est un moment important pour nous aider à encadrer la réinsertion de ces garçons.
A chaque fois les patrons soulignent la compétence de nos apprentis.
A cet égard la réussite d’Abdoulaye, notre ancien apprenti coiffeur qui a lancé son propre salon, a valeur d’exemple pour tous.
Cette semaine, avec Boniface, un autre projet important a été de lancer la réfection des latrines pour les externes. Un chantier complexe mais qu’il faut mener à bien pour maintenir le centre dans
de bonnes conditions d’hygiène !!

Les 40kilos de bagages d’habits collectés chez BDL sont bien arrivés ! Il faut maintenant procéder à la distribution avec un peu de méthode pour satisfaire chacun.
Après les donations de chaussures, très utiles aux enfants de la rue, les habits d’enfants ont fait la joie des mamans accompagnées par ‘’la case des bébés’’ qui accueille leurs nourrissons pendant qu’elles travaillent dur dans la carrière de granit abandonnée.
Voilà, ma septième mission à Ouaga cette année touche à sa fin. Je quitte la chaleur sèche du Sahel revenue, pour retrouver l’automne Parisien si loin de ce monde de dénuement, mais qui résonne de tant de rires et d’espoir.
J’espère avec ces quelques mots vous avoir fait entrer dans notre vie de tous les jours au centre Action Mama Africa de Ouagadougou.
Je ne sais comment vous remercier pour votre soutien sans lequel nous ne pourrions avancer dans notre projet et continuer à aider chaque jour directement et indirectement plus de 400 personnes qui en ont tant besoin.
Barka, Barka !!
Valérie Dupont

ACTION MAMA AFRICA
18 rue Raffet
75016 Paris
No SIREN 819 198 953
18 rue Raffet 75016 PARIS – www.actionmamaafrica.org

Leave a Reply